Retour vers la santé
définition et symptômes diabète type 2

Définition du diabète de type 2

Cet article vise à définir le diabète de type 2, une maladie chronique touchant plus de 3 millions de français en 2015.1

La maladie se caractérise premièrement par une résistance à l’insuline.

Dans un second temps, elle mène au dysfonctionnement des cellules bêta du pancréas qui cessent tout bonnement de sécréter l’insuline.

Cela mène à un dérèglement dans la gestion du glucose corporel: la glycémie (taux de sucre sanguin) n’est pas bien régulée et reste anormalement élevée.

Cette pathologie a pour effet des dégâts dans l’ensemble du corps, qui subit les dérèglements hormonaux.

Complications majeurs

  • Cardiopathies: infarctus, AVC.
  • Problème au niveau des vaisseaux sanguins responsable d’amputation de membres, principalement des jambes, ou d’hypertension.
  • Reins: cause de dialyse ou de greffe.
  • Yeux: peut entraîner la cécité.
  • Foie: stéatose hépatique ou “foie gras”, normalement liée à la consommation excessive d’alcool.

Il s’agit d’une maladie potentiellement mortelle, qui se met en place progressivement, sur des années.

Symptômes

De par sa mise en place lente et progressive, les symptômes “médicaux” du diabète sont limités.

Les symptômes généralement listés sont les suivants:

  • Fatigue
  • trouble de la vision
  • Vertiges
  • Besoin d’uriner plus souvent
  • Faim et soif excessive.

Il est souvent difficile de faire le lien entre ces symptômes et la maladie car ils ne sont pas spécifiques.

En effet, ces derniers peuvent être liés à tant d’autres choses qu’aucun ne permet de diagnostiquer avec précision cette pathologie.

Un diabète de type 2 peut aussi se prévoir car on en connaît les mécanismes et facteurs de risque.

  • Le diabète de type 2 est dû à un engraissement du foie et du pancréas. Avant se s’y loger, le gras aura tendance à aller dans les adipocytes plus facilement accessible. C’est pourquoi le surpoids ou l’obésité précédent généralement de quelque années l’apparition du diabète.
  • Une personne “fine” mais avec une mauvaise composition corporelle (peu de muscle et un pourcentage de gras élevé) est aussi à risque.
  • Un individu sain doit être capable de réaliser des efforts plus ou moins intense sans souffrir de fatigue excessive ou de vertiges. Cela peut être dû à une mauvaise gestion de la glycémie, induite par une résistance à l’insuline ou pire.

On peut donc penser au diabète de type 2 lorsque un ou plusieurs des symptômes précédents sont présents, de même que ces facteurs de risque:

  • Surpoids ou obésité
  • Mauvaise composition corporelle
  • Capacité physique réduite

Diagnostique

Lorsqu’une personne est à risque au vu de son âge ou son mode de vie, et présente certains de ces symptômes, alors il est temps de réaliser une prise de sang.

le diabète ou pré diabète est diagnostiqué dès lors que:

  • La glycémie à jeun est anormalement élevée.
  • Le taux d’hémoglobine glyquée dépasse un certain seuil.
Valeur mesuréeNormalPré-diabèteDiabète
Glycémie
à jeun (g/L)
moins de 1.10entre 1.10 et 1.25plus de 1.25
Hémoglobine
glyquée (Hba1c, en %)
moins de 5.7entre 5.7 et 6.5plus de 6.5
Valeurs de référence dans le diagnostique du diabète de type 2

Lorsque les valeurs dépassent le seuil de normalité, il est temps de revoir son mode de vie radicalement pour retourner à un état de santé. C’est le seul moyen de guérir du diabète de type 2.

Avant de donner les règles à suivre, nous te conseillons de découvrir le traitement de la maladie.

Comment gères tu ton diabète?

Réponds au quiz pour en savoir plus sur ton mode de vie actuel, et obtenir des conseils adaptés.

Lucien Faber

Lucien est préparateur physique et co-gérant de sa salle de coaching. Passionné par le lien entre le mode de vie et la santé, il créé retour vers la santé pour partager ses conseils et son expertise.

Ajouter un commentaire