Retour vers la santé
Sarah Hallberg ignorer les recommandations pour guérir du diabète de type 2

Sarah Hallberg: ignorer les recommandations pour guérir du diabète de type 2

Les TED talks sont des conférences menées par de nombreux experts mondiaux dans tout type de domaines.

Ils sont inspirants, souvent novateurs, ou à contre courant. C’est spécialement le cas du discours de la docteur Sarah Hallberg, directrice médical de Virta Health, un centre de traitement visant à guérir le diabète de type 2 par l’alimentation et en particulier le régime faible en glucides / cétogène.

Voici la vidéo de son passage. Elle est en anglais mais il est possible d’afficher des sous titres français via les paramètres.

J’ai souhaité partager le message de la Dr Sarah Hallberg. Cet article est donc basé sur son discours, reformulé et adapté pour la population française.

La cause du problème

On le sait, le diabète est associé à une masse grasse élevée et au surpoids.

La population semble plutôt bien suivre les recommandations alimentaires proposées par l’état. Pour autant, l’obésité est en plein boom depuis l’avènement du faible en matière grasse.

Les personnes obèses ne sont pas feignantes ou sans volonté, elles sont mal guidées.

Le problème est hormonal et surtout lié à la sécrétion d’insuline. La première étape vers le diabète, silencieuse, est la résistance à l’insuline.

Cette hormone sensée faire entrer le glucose du sang vers les divers organes fonctionne mal, pouvant mener à des hyperglycémies.

Pour palier au problème, le pancréas sécrète plus d’insuline, plus qu’il devrait en falloir pour la quantité de glucose présent.

Jusqu’au jour ou cette insuline ne suffit plus et malgré la compensation du pancréas la glycémie augmente: c’est le diabète.

développement de la résistance à l'insuline
développement de la résistance à l’insuline

Problème: l’insuline a un second rôle, stocker du gras corporel, ce qui fait évoluer le diabète.

De plus, elle entraine une faim et des fringales malgré un apport calorique suffisant. C’est ce qui explique que malgré un fast food très riche, avec l’apport calorique d’une journée complète, on puisse quand même avoir faim quelques heures plus tard.

Comment donc réduire l’insuline et retrouver l’état de santé?

La solution pour traiter le diabète naturellement

Il existe 3 macronutriments: les protéines, les glucides et les lipides. L’insuline est sécrétée en réponse aux glucides alimentaire principalement.

effet des glucides alimentaires
effet des glucides alimentaires

Baisser l’apport en glucides est donc le meilleur traitement naturel du diabète de type 2, d’après Sarah Hallberg, car l’insuline n’a plus de raison d’être sécrétée en aussi grande quantité.

Consommer des protéines et du gras permettent d’être moins dépendant de l’insuline.

“Mais le corps a besoin de glucides!”… Pas vraiment. Il existes des acides aminés (protéines) essentiels, et des acides gras (lipides) essentiels. Le corps en a besoin par l’alimentation car il n’a pas la capacité de les produire.

Il n’existe aucun glucide essentiel car le corps est capable d’en créer de lui même (au niveau du foie) pour subvenir au besoin du corps. Pour autant, la docteur ne recommande pas zéro glucides, mais un apport très restreint en provenance de légumes majoritairement.

Les recommandations alimentaire pour le diabète sont mal adaptées

L’alimentation a un impact énorme sur la glycémie. L’association américaine du diabète affirme d’ailleurs que les glucides sont la cause première des hyperglycémies et du besoin en médicaments chez le diabétique.

Pourtant, aux États-Unis comme en France, il est recommandé aux diabétiques de consommer près de la moitié de l’apport calorique journalier sous forme de glucides. Cela passe par la recommandation des féculents à tous les repas.

recommandations alimentaires association américaine du diabète
recommandations alimentaires association américaine du diabète

Si les féculents prennent un quart de la place dans l’assiette, ils sont assez riches en calorie (comparés aux légumes et aux sources de protéine) pour représenter la majorité de l’apport calorique. Mais d’ailleurs, ou sont les lipides?

Le régime alimentaire recommandé par l’état pour un diabétique est identique à celui d’une personne saine, il n’existe aucune adaptation alors qu’il présente un état d’intolérance aux glucides! On peut dire que sur ce coup, la haute autorité de santé ne s’est pas trop donnée.

Finalement, on demande aux patients atteints de diabète de type 2 de manger ce qui est à l’origine de leur problème.

Par contre, l’association américaine du diabète met en garde que le manque de glucides alimentaire peut mener à des hypoglycémies:

  1. Si le corps a la capacité de sécréter de l’insuline pour réduire la glycémie; il peut aussi sécréter du glucagon pour l’augmenter. Si la glycémie baisse momentanément, le corps sait y faire face sans problème. Pour rappel, nous pouvons créer du glucose et le faisons tout le temps.
  2. Les médicaments en cas de diabète ont pour rôle de faire baisser la glycémie. En cas de consommation basse de glucides ET du maintient des médicaments, des hypoglycémies peuvent avoir lieu. Ce n’est pas la faute du repas, mais du traitement qui tente de compenser une hyperglycémie alimentaire qui n’a simplement pas lieu.

Guérir le diabète de type 2 à Virta Health

Les traitements actuels visent à gérer les symptômes, mais le diabète est toujours vu comme une maladie progressive. Un aller simple sans retour possible.

La Dre Sarah Hallberg regrette qu’on ne parle jamais de la possibilité de guérir cette maladie, car c’est ce qu’elle fait au quotidien.

Des règles simples

À la clinique Virta Health, la docteur soigne le diabète de type 2 en demandant aux patients de changer leur source d’énergie principale des glucides aux lipides.

Voici les 5 règles alimentaires qu’elle propose:

  1. Si c’est light, faible en gras, ou 0% de matière grasse, laissez le au magasin, car le gras est remplacé par du sucre ou des produits chimiques.
  2. Mangez de la vrai nourriture. Elle ne vient pas d’une boite, et on ne devrait pas avoir à vous dire que c’est naturel. Cela devrait être logique.
  3. Mangez ce que vous aimez.
  4. Mangez quand vous avez faim, ne mangez pas si vous n’avez pas faim, peu importe l’heure.
  5. Pas de céréales, de pomme de terre, ni de sucre.

Les résultats obtenus

Leurs patients sous insuline réduisent drastiquement leurs médicaments en quelques jours à quelques semaines.

De nombreuses études appuient l’efficacité du régime faible en glucides pour le diabète, les maladies cardiaques, l’obésité et même pour le cancer en réduisant l’inflammation.

Elle donne l’exemple d’une étude de 6 mois incluant 50 diabétiques suivants le régime recommandé par l’association américaine du diabète, et 50 suivants le régime proposé par la clinique.

L’évolution des besoins en médicament est clair (elle est exprimée par groupe, au cumul):

  • 493 unités d’insuline en moins par jour pour le groupe faible en glucides
  • 349 unités d’insuline en plus par jour pour le groupe faible en glucides

Réduire les glucides est un excellent traitement naturel du diabète de type 2, et permet selon de nombreuses études de mieux gérer sa glycémie tout en réduisant les besoins en médicaments comme nous venons de le voir.

À quand un traitement naturel du diabète?

“Arrêtons d’utiliser des médicaments pour traiter de la nourriture”

Elle estime que le changement prend du temps pour deux raisons:

Le status quo

le régime faible en matière grasse a été adopté à l’unanimité par les institutions de santé qui pensaient avoir trouvé la solution aux maladies chroniques et à l’obésité.

Des dizaines d’années plus tard les résultats ne sont pas au rendez vous. Pour autant, il leur est difficile d’admettre l’erreur.

Et puis cette norme est admise, pourquoi faire le pas et sortir du lot le premier?

L’argent

Un patient malade rapporte beaucoup d’argent, en moyenne une personnes diabétique de type 2 rapport 1000€ par an à l’industrie pharmaceutique.

Réduire la consommation de glucides et réellement guérir le diabète de type 2 ne profite à personne financièrement (À part à des cliniques comme Virta Health justement, mais ces dernières sont encore trop peu répandues).

On observe ainsi de nombreux conflits d’intérêt dans les études, ce qui complique l’accès à l’information / la vérité.

Le traitement naturel, l’avenir du diabète?

Le diabète de type 2 peut se guérir, à condition de se poser les bonnes questions.

Ces questions, Sarah Hallberg se les est posées afin de mettre en place le traitement naturel du diabète proposé chez Virta Health.

Elle conteste le status quo pour proposer un plan alimentaire dédié aux diabétiques: une version allégée en glucides, qui permet de s’attaquer à la cause même de la maladie: l’excès de glucides qui mènent à l’hyperinsulinémie chronique.

Ce type de solution, comme celle de la clinique reversa par exemple sont, à mon sens, les traitements de demain.

Comment gères tu ton diabète?

Réponds au quiz pour en savoir plus sur ton mode de vie actuel, et obtenir des conseils adaptés.

Lucien Faber

Lucien est préparateur physique et co-gérant de sa salle de coaching. Passionné par le lien entre le mode de vie et la santé, il créé retour vers la santé pour partager ses conseils et son expertise.

Ajouter un commentaire